Bilan Mensuel #Janvier2019

Voilà deux mois que je me suis fait opérer (voir article bilan mensuel Décembre 2018)

Psychologiquement : Je vais mieux. Je mange de tout et je me fais même quelques plaisirs, coupable, j’ai voulu reprendre le travail, au bout d’un mois, mais cela était trop tôt, sur 2 jours de travail j’ai perdu 1kg 500g, l’avis médical de mon médecin traitant était assez tranchant sur ce sujet, donc rebelotte sur 1 mois d’arrêt.

Physiquement : Je suis à – 25 kg, je maigris moins vite, mon corps s’habitue à ce nouveau mode de fonctionnement alimentaire. Donc maintenant l’étape suivante et cruciale commence : le renforcement musculaire. Je commence seulement, vous en saurez plus lors de mon prochain bilan.

Alimentation : Je mange de tout en très petite quantités, mais comme je vous le disais lors du premier paragraphe, je m’autorise avec certains plaisirs (j’ai avalé 3 sushis), mais si vous voyiez les quantités avant/après c’est assez fou !

Socialement : Je bouge plus, je peux enfin manger au restaurant (une entrée). Je sors mais par contre sans boire d’alcool !

Si tu as eu ce genre d’intervention, n’hésite pas à partager avec moi ton expérience.

Merci co écrit @Maviedepapagay
Advertisements

Les Favoris du Web

Je vous partage deux blogs et un podcast, terriblement efficace, pour vous instruire facilement, que du bon sentiment. Merci de me dire en commentaire si vous les connaissez, si vous êtes allés les voir, de les encourager à votre tour dans la section commentaire et en partageant cet article. 

MaVieDePapaGay

sans titre 4

Aujourd’hui il faut accepter de vivre avec la différence de chacun. Évoluer contre une normalité écrite injustement et s’informer correctement. Voilà, pourquoi je vous propose ce blog, le récit d’une vraie vie, celle de Romain et de Pierre. Ce couple de deux papas ayant trois petites filles, porte ce symbole d’amour et de liberté, que chaque personne devrait accepter et accueillir.  Au fur et à mesure, d’articles passionnants, ils nous construisent un chemin dans leurs vies de papa. Cette route est remplie d’amour, de respect et je vous laisse la découvrir sur leur blog, et leur compte Instagram.

                creation-site-internet-lannemezan                                                                                   a0b30b7b751b30961fd4667b9c68b2ac

LaPailltisserie

cropped-banniere_pailltisserie-v07

Grâce à ce petit Dijonnais, vous allez surement tous aller en enfer ! Pourquoi ? Parce que vous allez succomber à un des sept péchés capitaux La GOURMANDISE. Vous allez surement me dire « encore un blog de cuisine », oui mais peut-être plus, car à travers les recettes que Julien partage avec nous, nous pouvons découvrir sa passion et son art, oui car Julien ne fait pas que de simples recettes, il invente et innove. Venez sur son blog découvrir à quel point ce péché de gourmandise peut devenir un péché de luxure et d’envie.

               creation-site-internet-lannemezan                                                                                    a0b30b7b751b30961fd4667b9c68b2ac

Il Faut qu’on parle 

ilfautquonparle_logo_nobg

« Ecouter des podcasts c’est pour les vieux », c’était ma vision des choses. Puis j’ai découvert ce podcast, tellement jeune, rempli de bon sentiment et  d’une dynamique terriblement intelligente. Il parle d’une chose compliquée avec tellement de simplicité,  l’échec amoureux avec sa terrible descente aux enfers mais aussi les biens faits qu’ils apportent sur le moment présent. Qui n’a pas vécu ces choses-là ? C’est en ça que ce podcast est d’une efficacité redoutable. Je vous invite à écouter la palette de témoignage que vous propose Mélanie.

            creation-site-internet-lannemezan                                                                                     a0b30b7b751b30961fd4667b9c68b2ac

 

 

Bilan Mensuel #Décembre18

On va se faire un petit bilan mensuel, si vous le voulez bien. Je tiens à m’excuser de mon absence, vous allez vite comprendre le “pourquoi” dans ce billet.

Il y a plus d’un an, j’ai commencé à suivre plusieurs médecins pour m’engager dans un parcours médical pour bénéficier d’une Sleeve.

Définition d’une sleeve : est  une technique restrictive de chirurgie bariatrique destinée au traitement de l’obésité sévère, qui consiste à retirer les deux tiers gauches de l’estomac. impact-sleeve-sur-la-sante

Comment ? Grace à l’avis de tout mes médecins et ma réflexion, voici pour moi l’opération la plus adaptées.

Pourquoi ? Me plaire peut être ! Avoir la santé, certainement ! En tout cas m’aider à dégraisser ah ah !

Aujourd’hui nous sommes le 30 décembre 2018, je me suis fait opérer le 03 décembre, donc ce mois ci se résume à mon adaptation à cette nouvelle vie. 

03 décembre :

Le jour J est arrivé, après de longtemps mois de rendez-vous et d’attente dans des salles austères de différents hôpitaux. Un grand stresse m’a envahi toute la journée, c’est ma première opération. Une heure avant d’y passer (précision si tu t’es déjà fait opérer), tu es isolé dans une pièce ou ils font un rapide tour du patient, un moment assez longtemps, car sans lunette et sans signe du temps qui passe, tu es là à attendre et tout remettre en doute. Surement le moment ou j’ai le plus douté de mon choix.

Post-Opératoire 3 jours d’hôpital :

Ce réveil fut surement le pire moment de ma vie, celui ou vous avez mal, non pas de l’opération mais par les gazes qui se bloquent dans ton corps, mais aussi par ce masque à oxigen qui t’étouffe plus qu’autre chose (ce moment dure bien 1h). Retour dans la chambre, la première nuit fut horrible, les douleurs des gazes te font te tordre dans tout les sens, heureusement que l’homme a inventé la morphine. Alors qu’au niveau du ventre aucune douleur particulière. Je suis resté au lit une journée complète (des occupations sont à prévoir). Pour la nourriture, c’était entièrement liquide Compote/soupe/thé sur 3 jours. J’ai effectué ce séjour au Pole santé de Villeneuve sur lot dans le Lot et Garonne (47) et les équipes médicales étaient juste géniales !

Retour à la maison :

J’ai gardé ce principe de nourriture pendant 7 jours. J’ai attendu le second jour après mon retour, pour partir me promener, de très courte distance. puis au fur et à mesure, on reprend énormément d’énergie. L’évolution de la nourriture se fait selon les prescriptions de la diététicienne, le rapport textures/jours peut changer avec les équipes médicales. Globalement 20g de protéines, 20g féculents et 20g légumes (je ne mange pas de viande, donc pour le coup je compense avec du poisson) par repas. Le premier jour, ou j’ai réellement cuisiné, ça m’a durée 6 repas alors que ce n’était q’une patate, un tiers de courgette, carotte et une boite de thon. (Economie d’argent pendant les courses me voila …. ).

A la fin du premier mois : 

Je suis a l’étape petit morceaux, après avoir passé les 20 jours de nourriture écrasées (mon estomac est un bébé, il faut lui refaire faire le même parcours qu’un enfant). Je mange varié (sauf fruit cru). J’ai eu l’occasion de manger à l’extérieur, problème, vous laissez énormément, vous pouvez aussi expliquer au restaurateur vos soucis, il fera peut être des portions adaptées. Je bouge beaucoup plus et je conduis sur de longue distance (1 heure mon max).

J’ai perdu 15 kg pour le moment. (tu n’auras jamais autant perdu pendant les fêtes).

Humeur : L’année du changement.

Je commence cet article pour vous souhaiter de meilleurs vœux à chacun d’entre vous.

On parle souvent de bonne résolution, j’en ai fait les années précédentes. J’ai juste l’impression que c’est un concept illusoire. Donc cette année, j’ai décidé de juste continuer ma vie, mais d’une manière différente. Tous mes projets ont été réfléchis et calculés en octobre/novembre. Pas besoin de passer le cap d’une année pour entrevoir une meilleure vie. Vous voulez en savoir un peu plus sur mes décisions ? (même si vous répondez non, elles vont vous être écrites juste après)

  • La première et la plus importante, rester moi-même, ne plus se perdre au milieu de la fausseté des gens, ou de ce qui ragote un peu trop sur les gens que t’aiment et qui les aident.
  • La seconde qui est toute aussi importante. Suivre mon parcours santé jusqu’à l’opération et vaincre cette mauvaise maladie qui porte pour nom l’obésité.
  • La troisième devenir un adulte financièrement parlant, parce que même si l’âge est là (26 ans), je reste et resterais un grand enfant dans ma tête. Mais les finances doivent être enfin gérées comme un adulte.

L’amour dans tout ça ? C’est quand on en cherche pas que l’on trouve ? J’espère que cet adage est vrai. Même si l’on aurait pu croire qu’il était déjà autour de nous, et peut être que c’est déjà le cas, il viendra. Mais s’il me passe sous le nez, je ravalerais ma fierté et du moment que la personne qu’on aime est heureuse alors tant pis, c’est peut être ça le vrai amour, savoir lâcher prise et juste regarder cette personne devenir heureuse. En tout cas, je garde espoir (à vous écrire ça, je me crois dans sex and the city). En tout cas le trop plein d’affection que j’ai se répartie à plusieurs personnes pour le moment.

J’aimerais pouvoir rester un grand enfant à vie. Mais le monde est surement trop cruelle pour ça, alors il est temps de s’adapter.

Si vous avez quelques conseils à me prodiguer, je vous laisse libre sur les commentaires ou sur la page Facebook “vlog de romain”

Le sabotage by @Marion_czs

Qu’est ce que les articles “Sabotage” ?  c’est un lieu où je laisserai carte blanche à un ou une invitée pour nous présenter des pièces et des petits conseils sympas. On commence !!!!!!!

Salut les petits asticots,

Moi c’est Marion et dans un premier temps je voulais remercier Romain de m’avoir contacté pour intégrer un article de son blog.

Lui et moi, on s’est rencontré quand on était en BTS soit 7 ans auparavant, oh mon dieu je n’aurai pas du écrire ça car je me sens d’un coup très vielle 😆. Ouais en vrai je crois que j’ai un problème avec les âges, mais je pense pas que ça soit le lieu ni le moment d’en parler.<<<<
s du coup comme je vous le disais je m’appelle Marion et j’ai 24 ans, j’aime bien la mode mais je ne dirai pas être une fashcionista. J’aime surtout en fait assembler les vêtements, faire des associations… Je n’ai pas de style particulier, je dirai même qu’il est plutôt basique!

Allez j’avoue que j’ai des pièces assez spéciales qui peuvent marquer les esprits et ne pas fédérer mais je les aiiiiiiime d’amour (ou j’ai une réaction tout a fait proportionnée au but recherché #ironie). J’accumule pas mal de choses, maintenant j’arrive à me mettre en « danger » en les vendant, car au début j’avais toujours peur de vendre certain truc et finalement vouloir les remettre une fois vendu, ça ne vous le fait pas ça vous?<<<<
inon, à la base je suis venue vous présenter une tenue pas vous raconter ma vie. L’histoire de ma vie, quand je raconte une histoire je passe par tellement de chemin avant d’arriver au but que même parfois j’oublie la finalité de ma pensée.

IMG_2136

Cette petite tenue est finalement très simple et je dirai et vous pourrez l’affirmer, hauuuuute en couleur. En ce moment, je suis assez centré sur le noir, ça change du blanc, gris, kaki et bleu (qui sont les couleurs dominantes de mon cafarnahum), c’est pour ça que j’ai choisi cette tenue elle est mega confort en plus.

IMG_2114

Avant de vous déblatérer la sempiternelle liste des enseignes présentent sur ma tenue, j’aimerai vous dire que j’achète mes vêtements vraiment partout! Je n’ai pas d’enseignes particulièrement adorée, mais je marche vraiment au coup de coeur et j’achète beaucoup sur internet maintenant c’est tellement plus simple, vous en trouvez pas?

IMG_2139Asos est mon paradis sur internet, j’y trouve vraiment plein de choses et les retours sont tellement facile, ensuite je vais dans les grandes enseignes connues type H&M, Zara, je vais aussi chez Promod… En vrai je ne fais pas de discrimination de boutiques 🙂ors pour cet ensemble je porte:

Poncho : Zara(collection 2016)Perfecto : Asos(collection actuelle)Pull : Zara(collection actuelle – je l’ai même pris en jaune truc de ouf)Body : AsosPantalon : C&AChaussettes : CalzedoniaChaussures : AdidasIMG_2137 J’adore mes chaussettes, il faut dire que j’en achète plein mais au final j’ai pas assez de pieds pour les mettre. Mais celles-ci sont à paillettes et sont plein de mignonerie. Mais je me pose des questions, car avant je n’étais pas autant paillettes/sequins alors que maintenant j’aime bien et pourtant j’ai une sainte horreur du bling bling. J’espère ne pas entrer dans cette catégorie avec mes chaussettes, s’il vous plait rassurez moi…

Punaise mais je vais tuer le blog de Romain avec ma magnifique plume qui dure trois plombe. En vrai j’aime bien parler et des fois c’est pour ne rien dure du coup on ne m’écoute pas, pauvre de moi 😩<br
petits loups de bois, je pense vous avoir assez saoulé avec mon discours sans queue ni tête. Mais je vous donne quand même une info à prendre à emporter, sachez que ce fut très dur pour moi de faire ces photos. J’étais tellement mal à l’aise que j’en pouvais plus : TOUS CA EST ISSUS D’UN EFFORT SURHUMAIN, JE REPÈTE UN EFFORT SURHUMAIN (toujours dans les proportions adaptées).

J’espère en tout cas que vous avez pris du plaisir en lisant ces quelques lignes, et faites moi savoir votre avis sur celui-ci.
Bisou sur les fesses !

IMG_2138.jpg

Instagram : @Marion_czs

Un peu de Pays Basque à l’apéro ?

 l’Hegoak .

enseingne.jpg

Un bar à vin et tapas. Tu vas sûrement me demander ce qu’il a de plus ? Je te répondrais sa qualité et ses employés. Une jeune dame nommée MATHILDE est au commande. Un sourire d’enfer, et une sympathie qui te donnera simplement envie de te poser là avec ton verre de vin et tes petits tapas !

D’ailleurs, c’est un bar spécialisé dans les produits de la régions basque, il y a autant de diversité que de caractère dans chaque verre de vin et chaque bouchée que j’ai pu apprécier.

Petite précision : dans les premiers moments où j’ai fréquenté ce bar, je mangeais encore de la viande du coup je peux vous parler de la charcuterie.

Différentes planches de tapas sont disponibles si je me souviens bien on les a presque toutes testées et à plusieurs reprises. Sincèrement la charcuterie et le fromage, si bien connus de cette région nous a encore démontré tout le caractère que l’on connait des habitants de cette région.

Le bar en lui même à une bonne ambiance : lumière tamisée, un mobilier dans le style récup, avec quelques références basques et d’autres au vin.

salle 5

Alors franchement, même s’il fait froid va boire un verre seul ou entre pote et découvrir cet endroit, profites en pour faire un câlin à Mathilde, non je déconne, mais pour la petite anecdote, nous avons passé une soirée fort alcoolisée dans ce lieu et pour la remercier de son accueil, de son écoute et de sa patience, nous lui avons fait un câlin collectif. N’hésite pas à lui dire que tu viens de ma part, vlogromain.

As-tu déjà testé ce bar ? Donne moi ton avis. Si tu en as testé d’autres n’hésite pas à me partager en commentaire ou sur les réseaux tes bons plans ! 😘

Vous pouvez suivre l’Hegoak bar sur FACEBOOK et INSTAGRAM.

Salut toi !

Il était une fois un mec, qui durant des mois se demanda ce qu’il pourrait écrire. Il vécut des moments inoubliables, durant un été où il travailla avec acharnement. Un été remplit aussi de belles et nouvelles amitiés, qui commence à durer.

Me revoici, avec quelques idées d’articles, et une envie de partager avec toi, tellement de choses qu’il ne sait pas par où commencer. Je me suis dis qu’un article de retour serait surement nul mais utile, donc voila je reviens pour te parler de mes découvertes et ce que j’ai aimé ces derniers temps.

Je compte sur toi pour suivre le blog et me donner ton avis sur mes bons ou mauvais choix que je te partagerais. Ok ? bon si nous sommes d’accord, tu me rends heureux.

21272210_1482931998461891_618893197215908268_n

On se tape une bouffe tranquille ?!

Coucou toi,

Pour mon premier article, je te propose, de venir avec moi dans mon restaurant préféré

L’ENTRE PARENTHESE (70 rue richard coeur de lion 47000 AGEN)

IMG_8818

 

Il est situé entre l’église des Jacobins et la place de la mairie. La terrasse du restaurant, est disposée dans la rue Beauville, réputée comme la rue représentative de l’ancien agenais. Quand il fait beau, c’est un vrai plaisir le midi d’y être au soleil et sur les coups de 13h-14h d’être un poil à l’ombre.

Quand on rentre dans ce restaurant, un accueil chaleureux nous est réservé par le maître des lieux, Nicolas, c’est une personne a l’écoute et super drôle, munis toi de ton second degré. Il risque surement de te faire sa blague du micro-ondes, mais quand tu auras le plat devant tes yeux, tu ressentiras le fait maison directement.

IMG_8817

Parlons de la carte, simple mais astucieuse, on retrouve de tout, et pas mal de saveurs du sud ouest, cuisinées par Katy, cachée dans sa cuisine pour vous faire, (comme dit ma colocataire) “du bien à ma bouche”. Le rapport Qualité/prix est nickel. De plus sur cette carte, vous pouvez y retrouver en ce moment LES GALETS (je vous explique plus tard le concept), on remarquera que l’on peut bruncher tous les dimanches sur réservation !!!

Une fois que tu as la carte devant les yeux, que choisir ? c’est toujours la grande question. Tu as envie de tout essayer, mais ton estomac ne te le permet pas, le truc exceptionnel en ce moment ce sont les galets : Le même concept que la pierrade mais sur des galets venus de Bretagne (la région des proprios du restaurant). T’en a vraiment pour tes papilles, au canard ou au bœuf avec énormément de légume et une purée maison, au saveur différente selon le jour.

Le mieux pour voir comment se passe les galets c’est de cliquer sur ce lien.

Vous ne le savez surement pas encore, mais je suis un grand fan de burger et pour le coup chez eux, je kiff totalement, ils en ont 2 à la carte mais ils déchirent.

Ils proposent aussi des tartines, mais je ne kiff pas tellement ce type de plat personnellement, ainsi que des salades et d’autres mets.

Pour les desserts, il y a un large choix, et pas mal de crêpes, mais ne demande pas la recette à la cuisto, elle ne te la dira pas.

Tous les midis, tu pourras aussi retrouver un menu au prix de 10 euros, avec plat du jour (maison) et dessert du jour (maison aussi), s’il y a une mousse au chocolat, ne te jete pas dessus, on sait jamais si je dois passer tardivement, j’aimerais bien qu’il m’en reste une. ah ah

Un conseil, le fish & chips, c’est dingue, il m’a rappelé mon voyage à Londres en moins gras.

IMG_8865

 

Qui suis-je ?

dsc_5912.jpgSalut vous,
Je suis Romain, 25 ans d’Agen, c’est assez court comme présentation mais, tout vous vendre dès le début serait bête. Vous me connaissez peut être grâce aux réseaux comme, Youtube, insta, snap ou même la vie réelle, si c’est la cas, dite le moi dans la section commentaire.
Sur ce blog, vous allez retrouver tout ce que j’aime (la musique, les voyages, la bonne bouffe, un peu de mode), et tout ce qui se passe au fur et à mesure de ma vie, je vous invite à me suivre sur les réseaux et sur ma page facebook “Vlog de romain”.
Je vous dis à bientôt, ça va être sensas !!!!!!

 

 

 

Photo by Coco

Powered by WordPress.com.

Up ↑